Bières de Savoie

Bières de Savoie

Présentation

Les Pays de Savoie produisent d’incontournables bières de spécialité, aux saveurs typiques, de plus en plus appréciées des amateurs.

Histoire

La naissance de la bière et de son utilisation culinaire en Mésopotamie remontent, selon les chercheurs, à six siècles avant notre ère. Au fil du temps, sa consommation s'étend jusqu'à l'Europe, où elle devient la boisson des pauvres, quand les plus riches prévilégient le vin, associé aux dieux romains et grecs. Le Moyen Age officialise son arrivée dans la gastronomie : poissons, viandes et fruits de mer se servent alors bouillis sur les tables des nobles.

Bien qu’elle ne représente pas la boisson la plus emblématique du territoire, la bière s’inscrit pourtant de longue date dans le terroir savoyard. Au XIXème siècle, les Savoyards avaient compris que la qualité des eaux des Alpes et la culture du houblon favorisaient la production des bières de grande qualité. Il existait alors de nombreuses brasseries dans les Pays de Savoie, mais ce savoir-faire brassicole a peu à peu disparu dans les années 60, évincé par l'essor fulgurant des bières industrielles.

Située à Aix-les-Bains, la Brasserie des Cimes a été l'une des premières à remettre cette tradition au gout du jour.

Fabrication

La Brasserie des Cimes sélectionne pour ses bières les meilleurs malts et houblons et utilise l’eau d’Aix-les-Bains.

Les grains de malt sont concassés puis mélangés à de l’eau pour obtenir la « maïsche ».

Le brasseur chauffe selon des paliers de températures précis, pour obtenir les sucres qui participeront à la fermentation.

En fin de brassage, la maïsche est filtrée pour séparer la partie liquide, appelée le moût, de la partie solide, appelée la drêche. La drêche est revalorisée par un agriculteur local, tandis que le moût part en cuve d’ébullition. C’est pendant cette étape que les différents houblons et épices sont ajoutés pour apporter les arômes spécifiques de chaque bière.

Le moût est ensuite clarifié, refroidi puis oxygéné, avant d’être envoyé en tank de fermentation, où est ajoutée la levure. Cette dernière fait son œuvre pendant une semaine environ. Puis la cuve est mise au froid pendant trois semaines pour permettre la maturation de la bière. Ces deux phases permettent aux notes aromatiques de s’affirmer.

La bière est ensuite filtrée puis pasteurisée avant d’être mise en bouteille.

Conseils de consommation

Incontournable des instants de convivialité, la bière des Cimes se consomme fraîche tout au long de l’année, aussi bien en apéritif, que lors d’événements festifs ou même pendant un repas, pour accompagner une choucroute par exemple. Si le caractère et les arômes des bières de spécialité s’apprécient mieux nature, ils peuvent aussi être agrémentés d’une touche de sirop ou d’une rondelle de citron pour les plus gourmands.

La bière peut aussi entrer dans la composition de cocktails, mais également de recettes et de préparations, comme la pâte à crêpes ou certains plats de viandes en sauce. Elle est idéale pour déglacer, faire mijoter et parfumer vos préparations.

Et pour une touche d'originalité avec votre plateau de fromages de Savoie, pensez à la bière ! Les connaisseurs suggèrent que l'absence d'acidité serait à l'origine de cet accord entre formages et bières, tout comme la carbonisation de la boisson, qui permet de stimuler le palais, soulignant ainsi les saveurs des fromages.

 

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Produits Agréés