Les signes de qualité

Plusieurs produits adhérents à la Marque Savoie bénéficient de signes officiels de qualité français ou européens, garants d’une excellence reconnue. Les connaissez-vous ?

 

Informations issues du site Internet de l' INAO

  • AOC - AOC

    AOC - AOC

    L’Appellation d’origine protégée (AOP) désigne un produit dont les principales étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C’est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l’Union européenne.

    L’Appellation d’origine contrôlée (AOC) désigne des produits répondant aux critères de l’AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l’AOP, désormais signe européen. Elle peut aussi concerner des produits non couverts par la réglementation européenne (cas des produits de la forêt par exemple).

    C’est la notion de terroir qui fonde le concept des Appellations d’origine.

    Un terroir est une zone géographique particulière où une production tire son originalité directement des spécificités de son aire de production. Espace délimité dans lequel une communauté humaine construit au cours de son histoire un savoir-faire collectif de production, le terroir est fondé sur un système d’interactions entre un milieu physique et biologique, et un ensemble de facteurs humains. Là se trouvent l’originalité et la typicité du produit.

    Les règles d’élaboration d’une AOP sont inscrites dans un cahier des charges et font l’objet de procédures de contrôle, mises en œuvre par un organisme indépendant agréé par l’INAO.

  • Label Rouge

    Label Rouge

    Le Label Rouge est un signe national qui désigne des produits qui, par leurs conditions de production ou de fabrication, ont un niveau de qualité supérieur par rapport aux autres produits similaires habituellement commercialisés.

    La qualité, dans ce cas, se rapporte à l’ensemble des propriétés et des caractéristiques d’un produit, et lui confèrent son aptitude à satisfaire des besoins implicites ou explicites.

    Outre les caractéristiques sensorielles du produit Label Rouge et leur perception par le consommateur, la qualité supérieure repose sur :

    • des conditions de production, qui se distinguent des conditions de production des produits similaires habituellement commercialisés,
    • l’image du produit au regard de ses conditions de production,
    • les éléments de présentation ou de service.

    Les produits qui peuvent bénéficier d’un Label Rouge sont les denrées alimentaires et les produits agricoles non alimentaires et non transformés.

    Le Label Rouge est ouvert à tous les produits, quelle que soit leur origine géographique (y compris hors de l’Union européenne).

    À toutes les étapes de sa production et de son élaboration, le produit Label Rouge doit répondre aux exigences définies dans un cahier des charges, validé par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) et homologué par un arrêté interministériel publié au Journal officiel de la République française.

    Le contrôle du respect de ces exigences et de la traçabilité des produits est assuré par un organisme certificateur indépendant, sur la base d’un plan de contrôle validé par l’INAO.

    Le suivi du maintien dans le temps de la qualité gustative supérieure est assuré par la réalisationrégulière d’analyses sensorielles et de tests organoleptiques qui comparent le produit Label Rouge avec le produit courant.

    Une denrée ou un produit Label Rouge peut bénéficier simultanément d’une Indication géographique protégée ou d’une Spécialité traditionnelle garantie, mais pas d’une Appellation d’origine (AOC/AOP).

  • AB – Agriculture Biologique

    AB – Agriculture Biologique

    L’Agriculture Biologique est un mode de production qui allie les pratiques environnementales optimales, le respect de la biodiversité, la préservation des ressources naturelles et l’assurance d’un niveau élevé de bien-être animal.

    Tout au long de la filière, les opérateurs engagés dans le mode de production et de transformation biologique respectent un cahier des charges rigoureux qui privilégie les procédés non polluants, respectueux de l’écosystème et des animaux.

    C’est aussi un mode de production qui exclut l’usage des OGM et qui limite le recours aux intrants, en privilégiant l’emploi de ressources naturelles et renouvelables dans le cadre de systèmes agricoles organisés à l’échelle locale, et en restreignant strictement l’utilisation de produits chimiques de synthèse.

    Enfin, l’Agriculture Biologique s’attache également àrenforcer ses liens avec l’ensemble de la société :création d’emplois, participation à l’aménagement du territoire, préservation et promotion des savoir-faire locaux...

    En résumé, l’AB, c’est :

    • un système de gestion durable pour l’agriculture,
    • une grande variété de produits agricoles et alimentaires de qualité,
    • une source d’innovations pour l’agriculture, dans une approche agro-écologique
  • IGP – Indication Géographique Protégée

    IGP – Indication Géographique Protégée

    L’Indication géographique protégée (IGP) identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique.

    L’IGP s’applique aux secteurs agricoles, agroalimentaires et viticoles.

    Les IG artisanales ont été créées en 2013. Une trentaine de projets sont en cours d’instruction à l’INPI.

    Pour prétendre à l’obtention de ce signe officiel lié à la qualité et à l’origine (SIQO), une étape au moins parmi la production, la transformation ou l’élaboration de ce produit doit avoir lieu dans cette aire géographique délimitée.

    L’IGP est liée à un savoir-faire. Elle ne se crée pas, elle consacre une production existante et lui confère dès lors une protection à l’échelle nationale mais aussi internationale.

    L’IGP peut être basée sur la réputation du produit, qui s’entend au sens d’une forte reconnaissance par le public à un instant donné, et qui doit être associée à un savoir-faire ou une qualité déterminée attribuables à l’origine géographique.

    Les règles d’élaboration d’une IGP sont inscrites dans un cahier des charges et font l’objet de procédures de contrôle, mises en œuvre par un organisme indépendant agréé par l’INAO.